2.18.2013

D'après l'analyse ADN, la reine Nefertiti serait la mère de Toutankhamon


Une étude génétique de l'archéologue français Marc Gabolde pourrait réécrire les livres d'histoire sur deux anciennes figures les plus emblématiques de l'Égypte que sont la reine Nerfertiti et Toutankhamon...


Pendant des années, les experts en antiquités ont supposé qu'Akhenaton et sa sœur anonyme étaient les parents du pharaon le plus célèbre du monde: Toutankhamon. Et, les dernières analyses d'ADN semblaient en apporter la confirmation.

Cependant, Gabolde propose une nouvelle interprétation de ces données génétiques et pense que la mère Toutankhamon était la cousine germaine de son père: Néfertiti.

Que Néfertiti puisse avoir été la mère de Toutankhamon n'est pas un choc complet. Après tout, elle était mariée au pharaon égyptien Akhenaton et était grande épouse royale. Par ailleurs, les égyptologues savent que le couple a eu des enfants (ils ont eu six filles).

Pourtant, la preuve par l'ADN suggérait une filiation maternelle différente pour Toutankhamon. En effet, en 2005, une étude menée par des archéologues, des radiologistes et des généticiens en utilisant la tomodensitométrie et l'analyse génétique indiquait que le père de Toutankhamon était en fait Akhenaton, et que sa mère n'était pas une de ses épouses connues.

Au lieu de cela, la mère de Toutankhamon était une de ses tantes (l'une des cinq sœurs d'Akhenaton).
En outre, compte tenu des nombreuses malformations congénitales du Roi Toutankhamon, dont un pied déformé, un palais légèrement fendu, et une légère scoliose légère, les archéologues ont utilisé ces indices pour appuyer l'idée qu'il avait une lignée incestueuse (ce qui n'était pas rare dans les familles royales).

Une analyse ultérieure par Zahi Hawass en 2010 a réaffirmé l'idée qu'Akhenaton était le père de Toutankhamon. Cette déclaration avait été rejetée par certains experts qui ont fait valoir que le mariage de Toutankhamon à Ankhsenamun, la fille d'Akhénaton, avait été fait pour légitimer ses prétentions à la couronne.

Mais Marc Gabolde, directeur de l'expédition archéologique de l'Université Paul Valéry-Montpellier III dans la nécropole royale à el-Amarna, a une vision différente.

Il pense que l'analyse ADN a été mal interprétée. La proximité génétique apparente, selon lui, est causée par trois générations successives de mariage entre cousins ​​germains: "la conséquence de cela est que l'ADN de la troisième génération entre cousins ​​ressemble à l'ADN entre un frère et une sœur. Je crois que Toutankhamon est le fils d'Akhenaton et de Néfertiti, mais Akhénaton et Néfertiti étaient cousins."

 Le célèbre buste de Néfertiti

Ensemble, le couple avait déclenché une révolution religieuse en Egypte où ils avaient imposé le culte monothéiste d'Aton, le disque du Soleil.

Maintenant, en supposant que la théorie de Gabolde est vraie, ils étaient aussi les parents de Toutankhamon, l'enfant roi qui monta sur le trône à l'âge de 8 ans et qui est connu pour son masque mortuaire en or.

De même, Nefertiti a été rendue célèbre en raison de son buste, un chef-d'œuvre créé par le sculpteur Thoutmosis.

Au cours de son discours à Harvard intitulé "Unknown Aspects of Tutankhamun's Reign, Parentage, and Tomb Treasure", Gabolde a offert d'autres détails de la vie de Toutankhamon, y compris son intérêt pour la  Nubie (une région dans le sud de l'Egypte abordée récemment dans l'article:A la recherche de la Cité Royale perdue de Nubie), et des inscriptions le montrant entrain de chasser des autruches.


Sources:

Derniers articles sur l'Egypte: 

1 commentaires:

Anonyme 6:17 AM  

Bonjour,
Suite à la lecture des hypothèses du Dr Gabolde, je m'interroge sur le fait que le couple "Akhenaton/Nefert iti n'est pas laissé d'inscriptions concernant leur "fils" alors que ce fut fait pour leurs filles. Troublant. Bonne journée, merci pour cet article très intéressant.

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP