2.04.2013

Le squelette du roi Richard III formellement identifié par les archéologues !

Fin 2012, les archéologues étaient sur la piste du corps du Roi Richard III; peu après des ossements avaient été découverts...

Aujourd'hui, les scientifiques ont confirmé que les restes découverts sous un parking de la ville de Leicester sont bien ceux du Roi Richard III !

Un modèle plastique du visage, à gauche, reconstruit à partir du crâne récemment découvert. (JUSTIN TALLIS/AFP/Getty Images // AP Photo)

Les chercheurs de l'Université de Leicester affirment que les tests sur un squelette marqué par les combats et déterré l'année dernière sont celui du Roi. Ce dernier est mort à la bataille de Bosworth Field en 1485, et ses restes avaient disparu depuis des siècles.

"Richard III, le dernier roi Plantagenêt d'Angleterre, a été retrouvé", a déclaré Richard Taylor de l'Université de Leicester.

L'ostéologue Jo Appleby a déclaré  que l'étude des ossements a permis l'identification de Richard III.

L'ADN du squelette correspondait à un échantillon prélevé sur un lointain parent vivant d'une sœur de Richard. La généticienne Turi King a déclaré que Michael Ibsen, un menuisier canadien vivant à Londres, partageait avec le squelette une souche rare d'ADN mitochondrial.

Cet élément combiné avec les preuves archéologiques, laisse peu de doute sur le fait que le squelette appartenait à Richard. Ibsen s'est dit "stupéfait" de découvrir qu'il était lié au roi; il est le 17e arrière-petit-neveu de la sœur aînée de Richard.

Richard III a gouverné l'Angleterre entre 1483 et 1485, au cours de la Guerre des Roses. Son court règne a vu des réformes libérales, dont l'introduction du droit à la liberté sous caution et la levée des restrictions sur les livres et les presses d'imprimerie.
Son règne a été contestée, et il fut vaincu et tué par l'armée d'Henri Tudor, qui a pris le trône comme roi Henry VII.


Dernier monarque anglais à mourir au combat, Richard a été représenté dans une pièce de William Shakespeare comme un usurpateur bossu ayant laissé une traînée de cadavres ( y compris ceux de ses deux neveux princiers, assassiné dans la Tour de Londres ) au cours de son accession au trône.

Beaucoup d'historiens disent que l'image est injuste, et soutiennent que la réputation de Richard a été souillée par ses successeurs les Tudor. C'est un argument repris par la Société Richard III, mis en place pour réévaluer la réputation du monarque honni.

L'emplacement du corps de Richard est resté inconnu pendant des siècles.
Des écrits laissaient penser qu'il avait été enterré par les moines franciscains Grey Friars dans leur église à Leicester, à 160 kilomètres au nord de Londres. Cette église a été fermée et démantelée après que le roi Henry VIII eut dissous les monastères en 1538, et son emplacement avait finalement été oublié.

Puis, en Septembre 2012, les archéologues à la recherche de Richard ont mis au jour le squelette d'un homme adulte qui semblait être mort au cours d'une bataille.

Selon Appleby, 10 blessures sur le corps ont été infligées par des armes comme des épées, des poignards et hallebardes et sont conformes aux indications historiques. Quelques cicatrices, dont un coup de couteau à la fesse, portaient la marque des blessures "d'humiliation" infligées après la mort.

Les restes montrent également des signes de scoliose cohérents avec les indications contemporaines sur l'apparence de Richard (mais pas avec la description de Shakespeare le décrivant comme "déformé, inachevé," bossu ).

Les chercheurs ont effectué une batterie de tests scientifiques, y compris la datation au radiocarbone pour déterminer l'âge du squelette. Ils ont découvert qu'il appartenait à un homme âgé entre la fin de ses 20 ans et la fin de ses 30 ans et mort entre 1455 et 1540. Richard avait 32 ans quand il est mort en 1485...


Source:

Article sur Richard III:

1 commentaires:

lecontedoby 1:21 PM  

Un pas dans l'histoire des hommes.

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP