6.20.2013

Mahendraparvata: une cité perdue découverte au Cambodge grâce au Lidar

Christophe Pottier, de l'EFEO (Ecole Français d'Extrème-Orient), m'a contacté au sujet de l'article ci-dessous, m'expliquant que ma source ne donnait qu'un faible aperçu de l'étendue de la découverte de cette étude archéologique beaucoup plus riche et complexe. J'ai donc refait un post à partir d'un article du Phnom Penh Post, bien plus complet et donnant une bien meilleure idée de l'intérêt de ces découvertes:
 

***   ***   ***

Les archéologues pensent avoir découvert, dans les jungles du Cambodge, une ancienne ville vieille de 1200 ans.
L'équipe a minutieusement épluché le terrain miné de la jungle recouvrant l'ancienne ville de Mahendraparvata.

Le Lidar révèle la cité, ses rues et ses canaux...

"C'est là que tout a commencé, donnant naissance à la civilisation angkorienne que tout le monde associe avec Angkor Wat,'' explique Damian Evans, directeur du Centre de Recherche Archéologique au Cambodge de l'Université de Sydney.
Ce complexe de temples hindou construit au 12ème siècle devient ainsi le plus grand monument religieux au monde.

"Avec cet instrument, nous avons vu immédiatement l'image de toute une ville dont personne ne connaissait l'existence, ce qui est tout simplement remarquable'', a ajouté Evans.
Cet «instrument» désigne une nouvelle technologie de balayage laser, aéroportée, appelé LIDAR. Sans cet appareil, la découverte de Mahendraparvata n'aurait pas eu lieu.

Cette technologie a également été largement utilisée à Stonehenge, ainsi que sur les sites mayas d'Amérique centrale.

Dans le cas de la Mahendraparvata, un hélicoptère a balayé une bande de terre dans les montagnes reculées de Phnom Kulen  qui étaient recouvertes de jungle depuis des siècles jusqu'à ce que des bûcherons se soient installés dans la région dans les années 1990.

Les fouilles des ruines sont en cours, et les archéologues ont découvert à ce jour près de 30 temples non comptabilisés antérieurement, ainsi que des restes d'anciens canaux, des digues et des routes vers la cité perdue.

Selon Evans, le site de Mahendraparvata serait antérieur aux célèbres ruines d'Angkor Wat, situées à environ 30 kilomètres, d'environ 350 ans.

Source:

Derniers articles sur le Cambodge:
Quelques découvertes avec le Lidar:

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP