7.17.2013

Découverte d'une inscription antérieure de 1400 ans à la plus ancienne langue écrite chinoise

Des inscriptions primitives, datant d'environ 5000 ans, ont été découvertes à Shanghai. Elles sont supposées être plus vieilles de 1400 ans que la plus ancienne langue écrite chinoise.

Une hache de pierre trouvée près du site de Zhuangqiao, dans l'est de la Chine, montre une forme primitive d'écriture, selon les archéologues. Photographie: AP


Les chercheurs chinois sont divisés au sujet des marques trouvées sur ces objets provenant du site de Zhuangqiao, au sud de la ville moderne.
Est-ce que ce sont des mots ou quelque chose de plus simple ?

Cependant, ils estiment que la découverte fera la lumière sur les origines de la langue et la culture chinoise.

La plus ancienne écriture au monde est censée être celle de Mésopotamie (aujourd'hui l'Irak), et elle remonte à un peu plus de 5000 ans.

On suppose que les caractères chinois se sont développés de façon indépendante. Des inscriptions chinoises avaient été retrouvées sur plus de 200 pièces mises au jours sur le site Néolithique de Liangzhu. Les pièces faisaient parti de milliers de fragments de céramique, de pierre, de jade, de bois, d'ivoire et d'os trouvés sur le site entre 2003 et 2006, a déclaré Xu Xinmin, l'archéologue principal.

Les spécialistes chinois, en archéologie et en écriture ancienne, se sont rencontrés dans la province du Zhejiang pour discuter de cette découverte. Ils pensent que ces inscriptions ne représentent pas un système d'écriture développé.

Mais Xu a dit qu'il y avait des preuves de mots sur deux morceaux de haches en pierre. L'une des pièces a six formes de mots comme enchaînés et ressemble à une courte phrase. "Ils sont différents des symboles que nous avons vu dans le passé sur des objets", estime-t-il, "les formes et le fait qu'ils sont dans une configuration ressemblant à une phrase, indiquent qu'ils sont l'expression d'un sens."

Les six caractères sont agencés en une ligne, et trois ressemblent au caractère chinois moderne pour "êtres humains". Chaque forme a de deux à cinq traits.
"Si cinq à six d'entre eux sont enchaînés comme une phrase, ils ne sont plus des symboles, mais des mots", a expliqué Cao Jinyan, un spécialiste de l'écriture ancienne à l'Université de Zhejiang. Il pense que ces marques doivent être considérées comme des hiéroglyphes.

Il a dit qu'il y avait aussi des formes autonomes avec plus de traits. "Si vous regardez la composition, vous verrez qu'ils sont plus que des symboles."

Mais pour Liu Zhao, un archéologue à l'Université de Fudan, à Shanghai, il n'y a pas suffisamment d'éléments pour que ce soit concluant: "Je ne pense pas qu'ils doivent être considérés comme une écriture au sens strict. Nous n'avons pas assez de matériel pour cerner le stade de ces marques dans l'histoire des écritures anciennes."

Pour l'instant, les chercheurs chinois qualifient ces marques d'écriture primitive, un terme vague qui suggère qu'elles se situent quelque part entre les symboles et les mots.

A ce jour, la plus ancienne écriture chinoise connue a été trouvée sur des ossements d'animaux (connus sous le nom d'ossements d'oracle). Elle remonte à 3600 ans, à l'époque de la dynastie des Shang.


Source:

Derniers articles sur la Chine:

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP