8.08.2013

Les archéologues mettent au jour le plus ancien calendier lunaire au monde


Les archéologues ont mis au jour des preuves de ce qui pourrait être le plus ancien calendrier du monde dans un champ d'Aberdeenshire.

Diagramme montrant comment les fosses sont alignées et la façon dont elles servent à repèrer les phases de la lune.


Une nouvelle étude d'un groupe de 12 fosses fouillées à Warren Field, près du château de Crathes, montre qu'elles semblent concorder aux phases de la lune pour suivre les mois lunaires tout au long d'une année.

Jusqu'à présent, les premiers appareils de mesure du temps étaient considérés comme ayant été créés en Mésopotamie il y a environ 5000 ans. Mais les experts disent que ce système de fosse pourrait précéder ces découvertes de cinq millénaires !


Ce monument Mésolithique est susceptible d'avoir été créé par les sociétés de chasseurs-cueilleurs il y a près de 10.000 ans.

Il a été fouillé entre 2004 et 2006 avant d'être récemment analysé par une équipe dirigée par l'Université de Birmingham.

Les chercheurs ont découvert que le monument s'aligne également sur le lever du soleil au solstice d'hiver, ce qui, selon eux, donnerait une correction astronomique annuelle pour maintenir le lien entre le passage du temps indiqué par la lune, l'année solaire et les saisons.

Le projet a été dirigé par Vince Gaffney, professeur d'archéologie du paysage à l'Université de Birmingham. Selon lui "les preuves suggèrent que les sociétés de chasseurs-cueilleurs en Ecosse avaient à la fois le besoin et les moyens de mesurer le temps à travers les années, ainsi que de corriger la dérive saisonnière de l'année lunaire et cela s'est produit près de 5000 ans avant les premiers calendriers officiels connus dans le Proche-Orient."

Le Dr Richard Bates, de l'Université de St Andrews, a déclaré que le monument de fosses a fourni une nouvelle preuve de la sophistication des sociétés du début du Mésolithique en Ecosse: "c'est le premier exemple d'une telle structure et il n'y a pas d'autre lieu comparable connu en Grande-Bretagne ou en Europe au cours des plusieurs milliers d'années qui ont suivi la construction du monument de Warren Fields".

Le site a été découvert lorsque des marques inhabituelles dans les cultures ont été observées au cours d'un relevé aérien par la Commission royale sur les monuments anciens et historiques de l'Ecosse.

Selon le Dr Shannon Fraser, archéologue pour l'Est de l'Ecosse, "c'est un monument remarquable, qui est à ce jour unique en Grande Bretagne. Nos fouilles ont révélé un aperçu fascinant de la vie culturelle il y a environ 10.000 ans ; et maintenant cette dernière découverte enrichit encore notre compréhension de leur relation avec le temps et les cieux."


Source:

Derniers articles sur l'Ecosse:

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP