5.16.2016

Les scientifiques ressuscitent une ville médiévale perdue en Pologne

Nieszawa était une cité marchande pleine de vie, habitée par plusieurs milliers de personnes provenant de différentes parties de la Couronne du Royaume de Pologne et de nombreux pays européens. Mais elle fut abandonnée quelques dizaines d'années après sa construction...

Les résultats des recherches sur le terrain ainsi que les analyses d'experts ont été publiés sous le titre: "W poszukiwaniu zaginionego miasta: 15 lat badań średniowiecznej lokalizacji Nieszawy" (à la recherche de la ville perdue: 15 années de recherche sur la localisation médiévale de Nieszawa).

"Ce qui est sans précédent est le fait que le livre se base largement sur les résultats d'études non invasives. Cela a permis d'étudier la structure urbaine et de confronter les données avec la documentation d'études précédentes et d'anciennes sources historiques" explique Piotr Wroniecki, archéologue et un des éditeurs du volume.

Reconstruction numérique artistique de la ville médiévale de Nieszawa, vue depuis le nord (auteurs: J. Zakrzewski, T. Mełnicki).


La ville était fortement développée, avec un immense marché, des parcelles avec des bâtiments et un plan de rue régulier. A l'intérieur de la cité, il y avait des bâtiments religieux, commerciaux, des espaces de production et de stockage.

Toutes ces structures ont été documentées par les archéologues, bien que les fouilles n'aient été faites qu'à très petite échelle.

La ville était protégée par le château voisin Dybów (situé aujourd'hui à Toruń), souvent visité par les rois polonais.

Nieszawa avait été créée délibérément à l'opposé de Toruń, à l'ouest de la rivière Vistula, appartenant à l'Ordre Teutonique, afin d'entrer en compétition politique et économique avec Toruń.

Le développement dynamique de Nowa Nieszawa n'a pu être stoppé par les pressions politiques ou les incursions militaires des Chevaliers Teutoniques, mais en fin de compte, la ville finira détruite et sera transférée.

Reconstruction numérique artistique de la ville médiévale de Nieszawa, vue depuis la rivière Vistula (auteurs: J. Zakrzewski, T. Mełnicki).

"Fortuitement, les reliques de la cité sont restées relativement peu affectées après cinq siècles et demie, devenant ainsi comme une sorte de capsule temporelle, jusqu'à ce que nous utilisions différentes méthodes de recherche archéologique, comprenant une étude non destructive des restes et la restauration de l'ancienne Nieszawa sur les cartes de l'histoire médiévale" ajoute Wroniecki.

On pense que la ville "perdue" de Nieszawa fut fondée en 1423 sur ordre du roi Władyslaw Jagiełło. Grâce à sa situation favorable sur la rivière Vistula, rivière frontalière croisant une importante route commerciale depuis Kujawy, traversant l'état Teutonique vers la Mer Baltique, Nowa Nieszawa s'est rapidement développée. Les maisons étaient en bois ou à colombage, mais les bâtiments importants ou religieux étaient construits en briques.


En raison de sa proximité avec la frontière de l'Ordre Teutonique, après seulement 40 ans, la ville a été abandonnée et relocalisée quelques dizaines de kilomètres plus au sud.

Le développement de Nieszawa a été stoppé par les invasions des Chevaliers Teutoniques et les citoyens de Toruń, qui en 1431 ont pillé et détruit la ville et saisi le château.

Mais, dès 1436, sous le traité de La Paix de Brest, les polonais regagnent des états à l'ouest de la rivière. En 1454, la situation politique change suite au soulèvement de la bourgeoisie prussienne contre les autorités des Chevaliers Teutoniques.

Après s'être soumis à l'autorité du roi polonais, les citoyens de Toruń, qui exigeaient sans cesse la destruction de Nieszawa, reçurent la promesse de Casimir de la destruction de ce centre compétitif dans les trois ans. Le roi jouait avec le temps, mais en automne 1462, la destruction de Nowa Nieszawa devint une réalité.

Nieszawa a été reconstruite et a survécu jusqu'à nos jours à environ 30km au sud-est de son lieu d'origine. "De nombreuses années de recherche archéologique ont permis de montrer que les efforts mis dans l'emplacement de New Nieszawa faisaient partie d'une stratégie économique et politique complexe mise en place contre l'Ordre Teutonique, et cherchait à dominer le commerce dans la région de Vistula. Bien que Nieszawa ait disparu, sa présence dans les environs de Toruń a pu contribuer à une reprise éventuelle de Toruń par le Royaume Polonais" résume Wroniecki.

Interprétation archéologique de la télédétection et des données géophysiques (P. Wroniecki)

La monographie publiée est un travail collectif comprenant des études thématiques faites par le groupe de chercheurs qui a étudié le site au cours de la dernière décennie.
Elle présente non seulement les résultats spectaculaires des études non-invasives (dont les relevés aériens et magnétiques), mais aussi les résultats des analyses historiques et géomorphologiques (permettant de déterminer les conditions naturelles d'alors). Le texte est accompagné de reconstructions numériques artistiques en 3D de Nowa Nieszawa.

La monographie a été produite par la branche de l'Association Scientifique des Archéologues Polonais de Łódź, et l'Institut d'Archéologie de l'Université de Łódz. La publication a été possible grâce au financement du Ministère de la Culture et du Patrimoine National dans le cadre du programme du Patrimoine Culturel.

Une version électronique du livre sera bientôt disponible en téléchargement ici: www.staranieszawa.pl

Vidéo de la reconstitution 3D:


Source:

Derniers articles sur la Pologne:

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je signale seulement un lapsus ; c'est la bourgeoisie prussienne et pas russe qui s'est soulevée contre l'Ordre.

Jann Lassalle a dit…

Bonjour,

Oui, il s'agit bien de la bourgeoisie prussienne, et non pas russe !

Merci pour la remarque !