6.23.2014

Un squelette qui pourrait être celui du Roi Viking Olaf Gothfrithson

Un squelette découvert lors d'une fouille archéologique dans l'East Lothian en Ecosse pourrait être celui d'Olaf Gothfrithson ou d'un membre de son entourage.
Olaf Gothfrithson était un Viking irlandais qui fut Roi de Dublin et de Northumbrie de 934 à 941.

Vestiges d'un crâne qui serait celui du Roi Olaf Guthfrithsson. Image: Historic Scotland

L'hypothèse sera publiée par la Society of Antiquaries of Scotland dans un livre financé par l'Historic Scotland.

Les restes, qui ont été mis au jour par l'AOC Archaeology Group à Auldhame en 2005, sont ceux d'un jeune adulte mâle qui fut enterré avec un certain nombre d'objets révélant son haut rang.
Il y avait aussi une ceinture similaire à d'autres exemplaires de la période Viking en Irlande.


Une dynastie du dixième siècle.

Cet objet montre que le corps était celui d'un homme qui passait beaucoup de temps dans l'entourage des rois de la dynastie Uí Ímar qui domina les deux côtés de la Mer d'Irlande de 917 jusqu'au milieu du dixième siècle environ.

Olaf Gothfrithson pilla Auldhame et Tyninghame (Les deux villes faisaient partie d'un complexe d'églises d'East Lothian dédiées à Saint Baldrède, évêque écossais du 8ème siècle), peu avant sa mort en 941.

La proximité de la tombe avec le site où il fut tué, les objets de haut rang trouvés près de son corps et l'âge du squelette, ont conduit les archéologues et historiens à spéculer qu'il pourrait s'agir du jeune roi irlandais ou de quelqu'un de sa suite.

En l'absence de descendance vivante connue, l'analyse ADN ne peut être envisagée pour confirmer l'identité du corps, laissant les archéologues et historiens s'appuyer sur des preuves circonstancielles pour confirmer leur hypothèse.

Olaf Gothfrithson était membre de la dynastie Uí Ímar. En 937, il vainquit ses rivaux scandinaves à Limerick. Il se maria à la fille du Roi Constantine II d'Ecosse et s'allia à lui avec Owen Ier de Strathclyde.

Un séminaire aura lieu au château d'Edimbourg le 30 Octobre 2014 pour envisager une collaboration archéologique entre l'Ecosse, L’Irlande du Nord et la République d'Irlande.

Fiona Hyslop (secrétaire du Cabinet de la Culture et des Affaires extérieures) montre une boucle de ceinture du Xe siècle qui a été découverte sur le site archéologique à Auldhame (East Lothian). Crédit: Historic Scotland


D'après le Dr Alex Woolf, maître de conférence à l'Ecole d'Histoire de l'Université de St Andrews et consultant historique sur le projet: "Bien qu'il n'y ait aucun moyen de prouver l'identité du jeune homme enterré à Auldhame, la date de l'enterrement et l'équipement rendent très probable que ce défunt était lié à l'attaque d'Olaf non loin de là (...)".

Relecture par Marion Juglin
Source:
Liens:

Derniers articles sur l'Ecosse:
Lien:

4 commentaires:

David Rolland a dit…

Il y a une coquille avec l'année: "En 1937, il vainquit ses rivaux scandinaves à Limerick." Je pense que l'on devrait plutôt lire 937 et non 1937 !

Jann Lassalle a dit…

Bonjour David,

Merci pour la remarque ! L'erreur est corrigée...

Evelyne a dit…

En français on dit "homme", pas "mâle", nous ne sommes pas des animaux ! Merci néanmoins pour vos articles.

Anonyme a dit…

En médecine légale comme en archéologie le mot mâle n'a pas cette connotation et est donc couramment utilisé.
De plus les notions d'homme et de femme sont utilisées pour décrire le genre et non le sexe biologique, information qui intéresse les spécialistes auxquels vous devriez faire davantage confiance.